Vaccination Covid-19


12 juillet 2021

La vaccination est ouverte aux adolescents volontaires âgés de 12 à 17 ans depuis le 15 juin 2021. Elle est gratuite et s’effectue uniquement en centre de vaccination (liste disponible sur le site de l’ARS de Corse), sur rendez-vous. Les 15-17 ans peuvent prendre rendez-vous eux-mêmes.

Seul le vaccin à ARN messager Comirnaty mis au point par Pfizer-BioNTech a été autorisé pour le moment par l’agence européenne du médicament.

L’autorisation écrite et signée des parents ou responsables légaux est obligatoire (attestation téléchargeable sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé) et sera conservée par les professionnels de santé. La présence physique des parents est recommandée sans être obligatoire lors de l’acte vaccinal.

La carte vitale ou une attestation de droits comportant le numéro de sécurité sociale d’un des parents doit être présentée (même si le mineur a plus de 16 ans et qu’il a une carte vitale à son nom). Lors de l’injection du vaccin, l’accord oral de l’adolescent doit être recueilli après avoir reçu une information claire et adaptée à son âge sur l’état actuel des connaissances de la maladie COVID-19 et de l’efficacité du vaccin.

Cas particuliers :

  • Pour les adolescents de 16 ans et plus souffrant d’une pathologie à très haut risque de forme grave de COVID-19, la vaccination peut alors relever de l’autorisation d’un seul des deux titulaires de l’autorité parentale.

  • La vaccination est déconseillée aux adolescents ayant développé un syndrome inflammatoire multi-systémique pédiatrique (PIMS) à la suite d’une infection par le SARS-CoV-2 (virus responsable de la COVID-19).

  • Si l’adolescent a déjà contracté la COVID-19, il doit attendre 2 mois après la preuve de sa contamination (test RT-PCR positif) avant de se faire vacciner. Le résultat de test devra être produit le jour de la vaccination. Une seule dose de vaccin sera alors adminsitrée.

  • Les adolescents immunodéprimés recevront 3 doses.

Pour tous les autres adolescents, le schéma vaccinal comporte 2 doses espacées de 21 à 49 jours.

Après l’acte vaccinal, une attestation de vaccination certifiée au format européen sera délivrée et conservée.

Même vacciné, le respect des gestes barrières reste primordial.

Pourquoi se faire vacciner ?

Bénéfices individuels

  • Les formes graves de COVID sont rares mais elles existent et peuvent survenir chez les adolescents présentant d’autres maladies (diabète, obésité, immunodépression…). La vaccination en protège.
  • Des COVID longs existent chez l’adolescent comme chez l’adulte. La vaccination en protège.
  • La vaccination permet d’éviter les ruptures d’apprentissages et leurs effets sur le développement physique, psychique et intellectuel des adolescents.
  • Voyager, participer à de grands rassemblements, des concerts ou rencontres sportives sans devoir à chaque fois effectuer un test de dépistage.

Bénéfices collectifs

  • Renforcer l’immunité collective, protéger l’entourage, les personnes âgées et vulnérables du fait de pathologies associées.
  • Freiner la circulation du virus et éviter l’émergence de nouveaux variants.
  • Eviter un rebond épidémique dans les mois à venir.
  • Envisager à plus long terme une baisse des mesures additionnelles (port du masque, gestes barrières, fermetures de classe, confinement)

Remarques 

  • Bonne tolérance du vaccin.
  • Effets secondaires possibles, les mêmes que pour tous les vaccins : douleur au point d’injection, fièvre, frissons, maux de tête, courbatures, fatigue.
  • Un taux de notification d’inflammation du muscle cardiaque, tous âges confondus, inférieur à 1 cas par million de personnes vaccinées qui ne remet pas en cause le bénéfice de la vaccination.
  • Les vaccins à ARN messager existent déjà depuis plusieurs années pour d’autres pathologies. Ils n’interagissent pas avec notre génome puisque l’ARN messager ne passe pas dans le noyau des cellules.

Passez un très bel été et pensez à vous faire vacciner

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article